Des douaniers américains ont tiré sur un Canadien menaçant

Des douaniers américains ont tiré sur un Canadien, dimanche matin, parce qu'il aurait pointé son arme vers eux, à la frontière entre Windsor, en Ontario, et Detroit.
L'homme a immobilisé son véhicule sur le pont Ambassadeur et il s'est dirigé, à pied, vers les agents avec son fusil, a précisé le Service des douanes et de la protection des frontières des États-Unis, dans un communiqué. L'incident est survenu vers 3 h, dimanche.
Les agents ont ordonné à l'homme de déposer son arme, mais il l'a plutôt pointée vers eux, les encourageant à lui tirer dessus.
Selon la police de Windsor, le suspect aurait lancé «Pourquoi ne m'avez-vous pas déjà abattu?» aux douaniers qui tentaient de lui parler calmement.
L'homme se serait ensuite engouffré dans son véhicule utilitaire sport, avant de se faire poursuivre par les voitures de police.
Le Canadien, qui n'a pas été identifié, a été transporté à l'hôpital, où il a été soigné. Il a reçu son congé et a été placé en détention.
Les autorités américaines ont souligné que l'homme était connu des policiers canadiens.
Les douanes américaines et le département de Sécurité intérieure mènent une enquête conjointe avec le service de police de Détroit.
Selon le porte-parole Kris Grogan, il s'agit des seules informations qui seront révélées à ce moment-ci.
La police de Windsor a rapporté que l'homme avait été vu en train d'agiter son arme dans le stationnement d'un restaurant, environ 20 minutes avant son altercation avec les douaniers.