Le rapport relève que le nombre de policiers — parfois selon un ratio d’un policier pour un manifestant — ainsi que le déploiement préventif de l’escouade antiémeute étaient disproportionnels et pouvaient être intimidants.
Le rapport relève que le nombre de policiers — parfois selon un ratio d’un policier pour un manifestant — ainsi que le déploiement préventif de l’escouade antiémeute étaient disproportionnels et pouvaient être intimidants.

Déploiement policier excessif au G7, selon le rapport d’observateurs

Stéphanie Marin
La Presse Canadienne
MONTRÉAL — Le déploiement des forces policières lors du récent Sommet du G7 à La Malbaie était excessif et a pu constituer une entrave injustifiée aux libertés d’expression et de réunion pacifique, tranche un groupe d’observateurs indépendants mandatés par Québec.