Le juge Chamberland préside la Commission d’enquête sur la protection de la confidentialité des sources journalistiques.

Début des audiences à la commission sur les sources journalistiques

La Commission d'enquête sur la protection de la confidentialité des sources journalistiques, présidée par le juge Jacques Chamberland, amorce ses audiences ce lundi matin, à Montréal.
Cette Commission a été mise sur pied par le gouvernement du Québec en novembre dernier après que des cas de surveillance de journalistes par la police aient été relevés.
Elle entendra des témoignages sur les pratiques policières susceptibles de porter atteinte à l'identité des sources journalistiques, ainsi que sur les pratiques relatives à l'obtention d'autorisations judiciaires, notamment pour de l'écoute électronique des journalistes.
Les commissaires consacreront ses deux premières semaines d'audiences à l'environnement dans lequel évoluent les journalistes, les policiers et les juges. Il sera également question de métadonnées, d'adresses IP sur l'internet et de protection de la vie privée.
La Commission Chamberland devra rendre au gouvernement son rapport final et ses recommandations au plus tard le 1er mars prochain