Corps récupéré à Pointe-à-la-Croix

POINTE-À-LA-CROIX — Les policiers de la Sûreté du Québec et un opérateur de machinerie lourde ont passé une bonne partie de la journée de jeudi à dégager un corps localisé la veille par un passant le long de la berge de la rivière Restigouche, à Pointe-à-la-Croix, en Gaspésie.

L’emplacement est situé un peu à l’est du pont interprovincial J.C. Van Horne. 

Un périmètre de sécurité a été établi autour de l’emplacement. Le dégagement requiert des précautions afin de ne pas endommager la dépouille plus qu’elle ne l’est, ce qui facilitera l’enquête. 

«On ne peut pas dire si c’est un homme ou une femme », précise le sergent Claude Doiron, porte-parole de la SQ. Le laboratoire de science judiciaire et de médecine légale de Montréal réalisera une autopsie afin d’identifier le corps. 

Dans la région, une personne, Maxime Landry, manque à l’appel depuis le 10 octobre mais le sergent Doiron note qu’il est trop tôt pour tirer des conclusions sur l’identité de la dépouille pour le moment.