Le palais de justice de Québec

Comparution formelle pour meurtre et incendie criminel

Un multirécidiviste connu pour des problèmes psychiatriques, Serge Gormley, 57 ans, a été formellement accusé du meurtre au premier degré de son colocataire, François Elliot, 69 ans et de l’incendie criminel de leur maison de chambres de la rue de la Bastille dans Limoilou.

Les deux hommes vivaient avec six autres personnes dans le petit immeuble réservé aux personnes ayant des déficiences physiques ou des problèmes de santé mentale.

Au petit matin samedi, Gormley s’en serait pris à François Elliot,  un homme qui se déplace en fauteuil roulant. Le présumé agresseur aurait ensuite allumé un incendie dans la résidence. 

À l’arrivée des policiers, François Elliot était inanimé. Son décès a été constaté à l’hôpital.

Problèmes de santé mentale

Serge Gormley a été rapidement arrêté et interrogé. Après sa comparution téléphonique samedi après-midi, il a formellement comparu en salle d’audience lundi matin. Son avocat Me Julien Grégoire a demandé à ce que son client, qui se déplace péniblement, puisse être incarcéré à l’infirmerie de la prison en raison de problèmes de santé mentale.

Serge Gormley traîne plusieurs antécédents judiciaires, notamment de voies de fait causant des lésions, de méfait et d’incendie criminel.

Des proches de l’accusé ont confié au Soleil durant la fin de semaine que Gormley bataillait avec la maladie mentale depuis 30 ans. Il aurait souvent été hospitalisé en établissement psychiatrique et aurait fait quelques fugues. 

+

Serge Gormley