Les avions de Sunwing Airlines et Westjet se sont percutés vendredi soir sur le tarmac de l'aéroport Pearson de Toronto.

Collision: le BST vérifiera si WestJet a suivi son protocole d’évacuation

TORONTO — L'enquête du Bureau de la sécurité des transports (BST) sur une collision entre deux avions survenue vendredi soir sur le tarmac de l'aéroport international Pearson de Toronto tentera notamment de déterminer si l'une des compagnies aériennes concernées par l'accident a suivi son protocole d'évacuation.

Selon les autorités, un appareil de WestJet en provenance de Cancun, au Mexique, et ayant 174 personnes à son bord était immobilisé en attendant d'obtenir l'accès à une porte lorsqu'il a été percuté par un avion de Sunwing qui reculait. Ce dernier ne transportait aucun passager.

Un feu a éclaté dans la queue de l'appareil de WestJet. Une porte-parole du transporteur aérien a affirmé que passagers et membres de l'équipage avaient été évacués de manière sécuritaire grâce aux glissières d'urgence et que l'accident n'avait fait aucun blessé.

Mais Ali Alagheband, un ingénieur de Toronto qui se trouvait à bord de l'avion de WestJet, a raconté que la collision et l'incendie avaient semé le chaos à l'intérieur de l'appareil.

Le voyageur, qui était assis du côté opposé de l'endroit où l'avion a été heurté, a rapporté que le tumulte l'avait empêché d'entendre les directives de l'équipage et du pilote.

M. Alagheband a dit avoir entendu des instructions contradictoires, à savoir s'il devait se diriger vers les sorties d'urgence ou rester assis sur son siège.

WestJet n'a pas réagi aux allégations. Un porte-parole du BST, Chris Krepski, a indiqué qu'elles seront examinées par les enquêteurs. «Nous allons enquêter sur les procédures en place à l'aéroport Pearson de Toronto par rapport aux opérations au sol. Nous allons récolter tous ces éléments d'information au cours de notre enquête.»

L'autorité aéroportuaire du Grand Toronto (GTAA) a rapporté que ces équipes d'intervention avaient éteint un petit incendie qui s'était déclaré à bord de l'appareil de Sunwing. Quelques vols ont été affectés par l'incident. Un pompier a dû être transporté à l'hôpital à cause d'une blessure dont la nature n'a pas été dévoilée.

Pour sa part, Sunwing a indiqué qu'il n'y avait personne — passagers ou membres d'équipage — à bord de l'appareil. Celui-ci était remorqué par les services au sol de l'aéroport au moment de la collision.