Le Service de police de la Ville de Québec a été demandé d'urgence au Centre hospitalier de l'Université Laval lundi matin, vers 8h30, après la découverte d'un colis suspect à l'intérieur de l'enceinte de l'hôpital.

CHUL: colis suspect, blague suspecte...

Le Service de police de la ville de Québec a été demandé d'urgence au Centre hospitalier de l'Université Laval (CHUL), lundi matin, vers 8h30, après la découverte d'un colis suspect à l'intérieur de l'établissement.
À l'arrivée des policiers, le colis avait été déplacé à l'extérieur de l'hôpital et un périmètre de sécurité a été dressé. Quelques employés ont dû être évacués de manière préventive, mais l'opération n'a pas affecté les activités cliniques du CHUL.
L'analyse du colis a finalement établi qu'il ne présentait aucun danger. Selon ce qu'a appris le Soleil, c'est un travailleur effectuant des travaux d'entretien qui aurait tenté de faire une blague à un ami chercheur en laissant dans son bureau une fausse bombe, coiffée d'un minuteur.
«Il ne s'agissait pas d'un sac à dos ouvert oublié, il y avait quelque chose qui laissait vraiment présager un colis suspect», s'est contenté d'avancer le porte-parole du SPVQ, David Poitras. Il est possible qu'il s'agisse d'une mauvaise blague, a-t-il admis. Le CHUL a porté plainte à la Police.