Alexandre Bissonnette aurait visité la mosquée à au moins deux reprises avant la fusillade, notamment pour savoir à quels moments elle est plus fréquentée par les fidèles.

Bissonnette aurait visité la mosquée avant la tuerie

Le présumé auteur de l'attaque mortelle ayant fait six victimes et plusieurs blessés, dimanche, au Centre culturel islamique de Québec, avait visité l'endroit à au moins deux reprises avant la fusillade, ont confirmé plusieurs personnes qui fréquentent la mosquée au président de l'établissement, Mohamed Yangui.
En entrevue avec La Presse canadienne, mercredi, M. Yangui a indiqué que «trois ou quatre personnes» lui avaient rapporté avoir vu l'accusé à deux reprises, et possiblement trois, avant dimanche.
Alexandre Bissonnette - qui fait face à six chefs d'accusation de meurtre prémédité et cinq de tentative de meurtre - aurait cherché à savoir à quels moments la mosquée est plus fréquentée par les fidèles. Il aurait dit qu'il aimait les musulmans, a dit M. Yangui.
CBC rapporte que le présumé tireur a été vu à la mosquée jeudi, après la prière du soir. Lhoussine el Manoug, cité dans l'article, soutient avoir d'abord cru qu'Alexandre Bissonnette voulait en savoir plus sur l'islam, et se serait entretenu avec lui pendant environ cinq minutes.
M. El Manoug dit avoir tout de suite reconnu l'homme avec qui il avait brièvement discuté quand il a recherché des photos du suspect après que son identité eut été dévoilée.