Bébé de deux mois violenté dès sa naissance, un couple arrêté

Un jeune couple de Beauceville a comparu vendredi matin au palais de justice de Saint-Joseph-de-Beauce pour voies de fait avec lésions sur un poupon, qui a subi des sévices dès sa sortie de l'hôpital.
L'enfant, aujourd'hui âgé d'un peu plus de deux mois, a été pris en charge par la Direction de la protection de la jeunesse. Malgré les blessures qu'il a subis, sa vie n'est pas en danger, selon la Sûreté du Québec.
Quant aux accusés, l'homme et la femme âgés respectivement de 25 et 21 ans, ils ont été arrêtés jeudi et demeureront détenus jusqu'à leur enquête de remise en liberté, prévue mercredi le 10 mai prochain. Lors de la comparution du couple, vendredi, la procureure de la Couronne, Audrey Roy-Cloutier, s'est opposée à leur libération.
Les événements sont survenus entre le 24 février et le 19 avril 2017. Les mauvais traitements ont débuté alors que le bébé était à peine âgé de deux jours. Il est impossible de savoir pour l'instant comment les autorités ont été avisées de la situation malheureuse.
Le couple doit faire face à des accusations de voies de fait causant des lésions, négligence criminelle causant lésions, et omission de fournir les choses nécessaires à un enfant de moins de 16 ans.
C'est le Service des enquêtes sur les crimes majeurs de la Sûreté du Québec qui s'est chargé de l'enquête et qui a procédé à l'arrestation après avoir reçu un mandat du juge, le 2 mai.
Ce n'est pas la première fois que l'homme se retrouve devant la justice. En 2010, alors qu'il était domicilié à Montréal-Nord, il a plaidé coupable pour voies de faits et a reçu une peine de services communautaires. Il est demeuré en probation pendant une période de 12 mois