Maxime Chevalier

Avocat accusé d'agression sexuelle

L'avocat Maxime Chevalier a comparu officiellement au palais de justice de Québec pour être accusé par voie sommaire d'agression sexuelle sur la femme d'un ex-enquêteur de police.
L'avocat de 38 ans n'était pas présent. Il était représenté par Me Rachel Gagnon, pour son associé Me Charles Levasseur. Me Pierre Poupart, un des avocats de l'ex-cardiologue Guy Turcotte, assurera aussi la défense de Me Chevalier. Les gestes reprochés seraient survenus dans la nuit du 17 au 18 juillet dernier, à Québec. Me Maxime Chevalier était alors procureur de la Couronne en chef adjoint, dans le district judiciaire de Montréal. Il était affecté au Bureau de la grande criminalité et des affaires spéciales.
En congé de maladie depuis le 25 juillet 2016, Me Chevalier n'est plus à l'emploi du Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) depuis le 1er mars. Le DPCP refuse toutefois de dire s'il a mis fin à l'emploi du procureur ou si ce dernier a démissionné. Me Maxime Chevalier travaille aujourd'hui dans un cabinet montréalais. Son dossier a été reporté en mai.