Les deux hommes âgés dans la vingtaine sont redescendus eux-mêmes au sol, sans s’infliger de blessures sérieuses, avant d’être cueillis par des patrouilleurs autoroutiers.

Arrêtés pour un égoportrait au sommet du pont de Québec

Deux touristes français ont joué avec le feu lundi matin en montant au sommet de la structure du pont de Québec, côté sud, afin d’y prendre un égoportrait (selfie).

Les deux hommes âgés dans la vingtaine ont été arrêtés aux alentours de 5h par des agents de la Sûreté du Québec (SQ). Ils sont redescendus eux-mêmes au sol, sans s’infliger de blessures sérieuses, avant d’être cueillis par des patrouilleurs autoroutiers. 

Les policiers et les pompiers de Lévis ont été appelés en renfort afin de bloquer la circulation sur le pont pendant une trentaine de minutes. Les voies ont été rouvertes, peu avant 6h. «Heureusement, c’est jour férié alors il n’y a pas eu beaucoup d’impact», a dit Béatrice Dorsainville, porte-parole de la SQ. 

Photo de la scène d'arrestation lundi matin

Les deux prévenus ont été arrêtés pour méfaits publics et devaient comparaître au palais de justice de Québec. Fait peu commun pour des ressortissants toutefois, le duo a finalement été libéré en cours d’enquête après avoir été interrogé. 

«Une évaluation de l’ensemble du dossier déterminera la suite des procédures», note Ann Mathieu du service des communications de la SQ.  Avec David Rémillard