André «Santana» Dupuis arrêté une fois de plus

Après avoir purgé une peine de 12 mois de prison en 2016 pour leurre d’adolescent, André Dupuis, qui se présentait aussi sous le surnom de «Santana» sur Internet, a été arrêté à nouveau au cours des derniers jours, cette fois pour exploitation sexuelle, obtention de services sexuels, incitation à des contacts sexuels et contacts sexuels avec un mineur.

L’homme de 57 ans, qui était sous le coup d’une ordonnance de probation de trois ans, a été arrêté par la police de Québec au terme d’une enquête menée par l’Unité sur l’exploitation sexuelle des mineurs et a comparu le 2 mars. Il subira mardi son enquête sur remise en liberté.

Dupuis aurait une fois de plus utilisé les réseaux sociaux pour entrer en contact avec sa victime et l’enquête policière laisse croire qu’il pourrait avoir fait d’autres victimes. La police de Québec tente actuellement de localiser ces victimes potentielles et invite toute personne qui aurait été victime de cet individu à communiquer avec elle en composant le 911, le 418 641-2447 ou 1 888 641-2447 à l’extérieur de Québec en mentionnant le dossier QUE180 222-051.

André Dupuis

Déjà arrêté

Dupuis avait été arrêté en mars 2016 et avait plaidé coupable quelques jours plus tard à une accusation de leurre d’adolescent pour ensuite être condamné à 12 mois d’emprisonnement. À l’époque, il ciblait des garçons de 14 et 15 ans par Internet et dans les centres commerciaux afin de leur proposer des échanges de massages à sa résidence.

Lors de ces rencontres, les massages se transformaient cependant rapidement en contacts sexuels et en d’autres faveurs et relations de nature sexuelle contre rétribution.