Alexandre Bissonnette va demander à la Cour d’appel de plutôt lui imposer une peine de prison à vie lui permettant de faire une demande de libération conditionnelle après 25 ans.
Alexandre Bissonnette va demander à la Cour d’appel de plutôt lui imposer une peine de prison à vie lui permettant de faire une demande de libération conditionnelle après 25 ans.

Alexandre Bissonnette porte sa peine en appel

Stéphanie Marin
La Presse Canadienne
Le tireur de la mosquée de Québec, Alexandre Bissonnette, condamné à la prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle avant 40 ans, porte sa peine en appel.