L’enquête a été confiée à la Sûreté du Québec.

Agression armée à Thetford Mines: des accusations portées

Un homme de 28 ans a été arrêté et accusé après une agression armée survenue vendredi soir à Thetford Mines. L’arme utilisée serait un pistolet à plomb.

Selon la Sûreté du Québec (SQ), la victime, un homme de 48 ans, a été grièvement blessée après avoir été atteint au visage par le projectile de calibre .177. Sa vie n'était pas en danger et son état était considéré stable samedi matin.

L’incident se serait produit peu avant 20h sur la rue Cyr, au centre-ville de Thetford Mines, pendant une altercation entre plusieurs individus. Anthony Beaulieu, le suspect, aurait dégainé un pistolet à plomb et fait feu en direction d'un autre belligérant. 

Beaulieu, originaire de Thetford Mines, a été arrêté quelques heures plus tard. Un vaste périmètre a été érigé autour des lieux du crime et des enquêteurs de la SQ ont récolté divers indices au courant de la nuit de vendredi à samedi. 

Selon la SQ, le suspect a comparu par téléphone samedi sous plusieurs chefs d'accusation. Il a été accusé de voie de fait grave, d'agression armée, de séquestration, d'extorsion, d'introduction par effraction, de port d’arme dans un dessein dangereux, de possession d’arme prohibée, de possession de substance dans le but d’en faire le trafic, d'omission de se conformer à une condition d’un engagement ainsi que de voie de fait causant des lésions.

On apprend notamment à travers ces diverses accusations qu'il aurait été en possession d'une certaine quantité de drogue au moment de son arrestation, qu'il se serait introduit de force dans une résidence et qu'il a des antécédents judiciaires.

Le parole-parole de la SQ, Daniel Thibodeau, a laissé entendre que des accusations d’agression armée, voire même de tentative de meurtre, pourraient être déposées.