Mark-Antoine Lynch-Boisvert

Agressé dans Charlevoix en raison de son orientation sexuelle?

Un week-end dans Charlevoix a tourné au cauchemar pour le designer montréalais Markantoine Lynch-Boisvert et son conjoint, Alex James Taboureau, qui affirment avoir été agressés en raison de leur homosexualité dans la nuit de vendredi à samedi.

Dans une publication sur Facebook, Markantoine a raconté le calvaire qu'il a vécu.

«Tout ça qui a commencer par un "esti de fif", moi qui demande c’est quoi son problème avec les soi-disant fifs et comme réponse j’ai droit à un coup de tête», a-t-il écrit. 

À cela, il a ajouté: «j’entends encore un des gars qui dit "arrête tu vas le tuer" à celui qui me bottait le visage librement, Alex qui se débattait pour essayer de m’aider, la peur dans ses yeux».

L'homme se dit encore étourdi à la suite de cette agression. De plus, Chantal Lynch, la mère de Markantoine, a indiqué sur Facebook que son fils et son conjoint ont subi une commotion et de multiples fractures au visage.

Mme Lynch dénonce une «violence gratuite homophobe» face aux deux hommes, qui étaient dans Charlevoix pour célébrer la sortie de la collection de Markantoine avec les magasins Simons.

Selon Radio-Canada, la Sûreté du Québec (SQ) a reçu officiellement une plainte samedi soir de la part des victimes. Une enquête est donc officiellement ouverte. La SQ avait confirmé plus tôt dans la journée être intervenue vendredi soir pour une altercation dans le secteur, qui a eu lieu vers 3h, sur la rue du Quai, à La Malbaie, avec au moins deux personnes impliquées.