En plus du leurre informatique, Gabriel Lachance est aussi accusé d’avoir exhibé ses organes génitaux devant les jeunes filles ainsi que de harcèlement à l’égard de l’une d’elle.

Accusé du leurre informatique de 14 adolescentes

D’autres adolescentes de Lotbinière ont dénoncé Gabriel Lachance; le jeune homme de Saint-Apollinaire, âgé de 19 ans, est désormais accusé du leurre informatique de 14 filles, âgées entre 12 et 15 ans.

La Couronne avait déposé 15 premières accusations la semaine dernière. Douze autres sont venues s’ajouter vendredi. En plus du leurre informatique, Lachance est aussi accusé d’avoir exhibé ses organes génitaux devant les jeunes filles ainsi que de harcèlement à l’égard de l’une d’elle.

La période des infractions alléguées s’échelonne du 1er juin 2018 à la mi-avril 2019. Les infractions de leurre et d’exhibitionnisme auraient été commises dans différentes municipalités de Lotbinière. 

Lachance, sans antécédent judiciaire, reste détenu jusqu’à son enquête sous remise en liberté.

Une ordonnance de la cour lui interdit de communiquer avec les jeunes plaignantes à partir de la prison.