Accusé de leurre informatique sur une quinzaine d'ados

Un jeune évaluateur de maisons, Frédérik Fortin, est accusé de leurre informatique sur une quinzaine d’adolescentes et d’extorsion sur la moitié des plaignantes.

Le jeune homme de 23 ans, domicilié à New Richmond en Gaspésie, avait déjà été accusé à la fin de l’été pour quatre premières plaignantes. Il a pu reprendre sa liberté durant les procédures en s’engageant à respecter une série de conditions, notamment de ne pas utiliser Internet. Fortin a été réarrêté et a comparu mercredi pour répondre plusieurs autres accusations de leurre informatique et d’extorsion.  

Entre avril 2016 et octobre 2017, Frédérik Fortin aurait communiqué sur Facebook avec 15 adolescentes de 13 à 16 ans. La police de Québec a obtenu des déclarations de plusieurs des adolescentes, toutes des jeunes francophones. 

Selon l’enquête, Fortin s’était créé un faux profil d’adolescent du nom de «Fred Fortin». Il variait son âge affiché selon l’âge de ses jeunes interlocutrices. Fortin aurait réclamé à répétition des «photos coquines» — selon ses dires — des jeunes filles. Lorsqu’elles refusaient, il aurait menacé de diffuser leurs photos sur Internet, d’où le chef d’extorsion. L’expertise du matériel informatique saisi se poursuit; d’autres accusations pourraient être portées.