Au moins 24 personnes ont été hospitalisées dans l'accident d'un autocar, en Ontario.

Accident sur l’autoroute 401 en Ontario: au moins 24 personnes hospitalisées

PRESCOTT, Ont. — Au moins 24 personnes ont été hospitalisées, dont quatre dans un état critique, après avoir été impliquées dans un accident d’autocar survenu lundi, dans l’est de l’Ontario, a annoncé la Police provinciale de l’Ontario (PPO).

Selon l’agente Suzanne Runciman, l’autocar transportait 37 personnes, dont le chauffeur et un guide touristique, lorsqu’il a dévié de sa route, pour ensuite rouler sur le talus rocheux.

L’accident a eu lieu sur l’autoroute 401, entre Brockville et Prescott, selon l’agente Runciman.

«D’après ce que j’ai compris, c’était des touristes, il y avait un guide touristique avec eux», a-t-elle affirmé, ajoutant que les passagers étaient d’origine chinoise.

Un gérant de l’entreprise américaine d’autocars Union Tour Express a dit avoir appris que l’un de ses véhicules avait été impliqué dans un accident, mais il ne disposait pas d’autres informations.

Un camionneur qui est passé près des lieux peu de temps après l’accident a raconté qu’il avait vu des passagers avec le nez ensanglanté. Certains d’entre eux semblaient être blessés au visage.

L’autocar était dans un fossé, accoté sur des roches, selon ce témoin.

«Ça semblait vraiment surréel et chaotique», a ajouté le camionneur, qui n’a voulu donner que son prénom, Robert.

Des équipes d’urgence ont été déployées sur les lieux.

Un porte-parole du service d’ambulance aérienne Ornge, Joshua McNamara, n’était pas en mesure de donner des détails sur l’état des passagers, mais a indiqué qu’une personne avait été transportée à Ottawa en ambulance aérienne.

L’hôpital général de Brockville dit avoir admis cinq patients aux soins intensifs. La porte-parole Abby McIntyre a précisé que l’un des patients avait dû être transporté en hélicoptère à un hôpital de Kingston.

«Tous les gens que nous avons reçus parlent le mandarin», a-t-elle dit.

Les autres personnes impliquées dans l’accident, qui semblaient pouvoir marcher malgré leurs blessures, ont été admises dans d’autres établissements de santé, selon Mme McIntyre.