L’homme de 62 ans aurait perdu la maitrise de son véhicule alors qu’il circulait sur le viaduc de la Route du Village, juste au-dessus de l’autoroute 20, à Saint-Janvier-de-Joly.

Accident de moto à Saint-Janvier-de-Joly : l’identité de la victime connue

L’identité du motocycliste décédé dans un accident de la route samedi midi dans la MRC de Lotbinière est connue. Il s’agit de Marcel Boucher, originaire de Saint-Apollinaire.

Bien que les circonstances de l’accident fassent toujours l’objet d’une enquête, l’hypothèse du malaise est privilégiée par la Sûreté du Québec, étant donné qu’aucun autre véhicule n’a été impliqué dans l’accident.

Une autopsie sera pratiquée sur le corps de la victime et une expertise mécanique a été demandée sur la motocyclette. 

L’homme de 62 ans aurait perdu la maîtrise de son véhicule alors qu’il circulait sur le viaduc de la route du Village, juste au-dessus de l’autoroute 20, à Saint-Janvier-de-Joly.

L’homme était seul à bord lorsqu’il a été éjecté de son véhicule. Son décès a été constaté sur place.

Campagne de sécurité

Avec le début des vacances de la construction, les automobilistes pourront voir plus de motos sur les routes. La campagne de sensibilisation pour les motocyclistes 2019 de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) rappelle à tous les usagers de la route d’être vigilants.

Pour les motocyclistes, ils sont invités à faire preuve de prudence et à respecter les limites de vitesse.

Quant aux automobilistes, la SAAQ suggère fortement de porter une plus grande attention aux motos, il faut regarder deux fois plutôt qu’une et anticiper leur présence.

Concernant la fatigue à moto, la SAAQ propose aussi de s’assurer d’être en forme si on envisage un long trajet.

«La conduite d’une moto demande plus d’efforts physiques et de concentration que celle d’une auto. Si vous êtes fatigué, vous serez moins vigilant. Il faut être en pleine forme pour prendre la route en moto», peut-on lire sur le site Web de la SAAQ.

Le site rappelle aussi que le plus important lorsque l’on roule à moto est d’être vu. Pour ce faire, le site de la SAAQ offre plusieurs conseils tels que la possession d’accessoires de couleurs claires, l’ajout de feux d’appoint sur le véhicule et la circulation dans le tiers de la voie. Avec Anne-Sophie Poiré