Le Soleil
Agressé sexuellement en centre jeunesse: des semaines avant d’informer les parents

Actualités

Agressé sexuellement en centre jeunesse: des semaines avant d’informer les parents

Mélanie Noël
Mélanie Noël
La Tribune
Début juillet, un garçon de 11 ans confie à son éducatrice avoir été agressé sexuellement par un autre jeune au centre jeunesse où il résidait, alors qu’il devait pourtant être sous étroite supervision. Et il a fallu des semaines avant que les parents n’en soient clairement informés – pas moins de 70 jours, soutiennent-ils. Pendant ce temps, l’enfant n’a pas pu recevoir de suivi psychologique spécialisé.
Victime des Clercs de Saint-Viateur, indemnisé puis... exploité

Justice et faits divers

Victime des Clercs de Saint-Viateur, indemnisé puis... exploité

Élisabeth Fleury
Élisabeth Fleury
Le Soleil
Un couple est condamné par le Tribunal des droits de la personne à verser plus de 55 000 $ à un sexagénaire sourd, muet et analphabète qu’il a exploité financièrement et psychologiquement. La victime, qui a subi pendant son enfance des sévices physiques et sexuels commis par des Clercs de Saint-Viateur, venait de toucher une indemnité dans le cadre d’une action collective lorsque le duo sans scrupules lui a mis le grappin dessus.
Une «brutalité extrême» en pleine psychose toxique

Justice et faits divers

Une «brutalité extrême» en pleine psychose toxique

Isabelle Mathieu
Isabelle Mathieu
Le Soleil
Steve Bilodeau a assassiné sa belle-mère de 50 coups de hache alors qu'il était plongé dans une psychose induite par la drogue. Mérite-t-il 15 ans de pénitencier, comme le réclame la poursuite, pour ce crime d'une brutalité extrême, ou plutôt 10 ans de détention, comme le suggère la défense, pour tenir compte de son degré de responsabilité atténué?
Une agression physique «inqualifiable», une conduite «répugnante»

Justice et faits divers

Une agression physique «inqualifiable», une conduite «répugnante»

Isabelle Mathieu
Isabelle Mathieu
Le Soleil
Le texte qui suit traite d'une agression sexuelle armée. La lecture peut s'avérer difficile. Nous tenions à vous en avertir. «Répugnante». C’est le terme choisi par la juge pour qualifier la conduite d’Esteban Dubé et de Yohan Roy-Morin, 18 ans, qui ont torturé, drogué et séquestré un de leurs amis en février dernier, à Charlesbourg. Les deux jeunes agresseurs ont plaidé coupable et ont été condamnés hier à des peines respectives de 7 et 6 ans de pénitencier.