«Je suis féministe et je pense que le combat ne sera jamais fini», a tranché Régis Labeaume, lundi.

«Je suis féministe», déclare Labeaume

À la veille de la Journée internationale des femmes, le maire de Québec Régis Labeaume n'a pas hésité à se dire «féministe» lundi. Et à rappeler que le conseil municipal et son comité exécutif sont paritaires.
«Je suis féministe et je pense que le combat ne sera jamais fini», a-t-il tranché. «Nous, on a la parité depuis que je suis en politique. Depuis mon élection, c'est la parité», a-t-il rappelé. «Le problème est que présentement j'ai un gars de trop actuellement au conseil», a-t-il blagué.
Le conseil municipal de Québec est en effet composé de 10 femmes et de 11 hommes, 12 en incluant le maire. Cela inclut aussi les deux hommes et une femme de Démocratie Québec. Le comité exécutif d'Équipe Labeaume est pour sa part à égalité avec quatre femmes et quatre hommes, cinq avec le maire.
«Tant que tu n'as pas atteint 50 % pour moi, c'est anormal. C'est assez simple, c'est mathématique», a-t-il ajouté en estimant que les autres partis partis politiques doivent «faire l'effort» pour recruter des candidatures féminines et prendre des décisions dans le sens de la parité.