Le Soleil
La sénatrice Kim Pate, qui avait demandé que le projet de loi soit entièrement abandonné, a pu faire adopter plusieurs amendements cette semaine, notamment celui qui ajoute une durée maximale de 48 heures durant laquelle un détenu peut être placé dans une «unité d'intervention structurée».
La sénatrice Kim Pate, qui avait demandé que le projet de loi soit entièrement abandonné, a pu faire adopter plusieurs amendements cette semaine, notamment celui qui ajoute une durée maximale de 48 heures durant laquelle un détenu peut être placé dans une «unité d'intervention structurée».

Isolement cellulaire : le Sénat approuve des amendements

Teresa Wright
La Presse canadienne
OTTAWA — Un comité de sénateurs a approuvé des modifications à un projet de loi visant à mettre fin à l'isolement cellulaire dans les prisons canadiennes - y insérant l'imposition d'une durée maximale de 48 heures pour laisser en isolement un détenu.