Bruno Marchand, président et directeur général de Centraide Québec et Chaudière-Appalaches, a souligné que les investissements représentaient 89 % du montant recueilli lors de la dernière campagne de financement.

Investissements records pour la campagne Centraide

Centraide Québec et Chaudière-Appalaches a annoncé lundi des investissements records dans les régions 03 et 12, soit un total de 11 610 695 $ qui fait suite à la campagne record de 2015 qui a permis à l'organisme d'amasser 13 102 764 $ dans ces deux régions.
Le montant sera séparé entre 198 organismes et 15 projets. Bruno Marchand, président et directeur général de Centraide Québec et Chaudière-Appalaches, a souligné que les investissements représentaient 89 % du montant recueilli lors de la dernière campagne de financement.
De cette somme, 133 organismes et programmes de la grande région de Québec se partageront plus de 5 millions $ alors que près de 80 organismes de la Chaudière-Appalaches recevront plus de 6 millions $.
«En 10 ans, c'est près de 95 millions $ que nous avons redistribués. C'est une personne sur cinq de nos régions qui est touchée par l'un ou l'autre de nos organismes bénéficiaires. À elle seule, Moisson Québec nourrit 35 000 personnes par mois, dont 30 % âgées de 18 ans et moins», a poursuivi M. Marchand.
Un cheval de bataille
Quant au maire de Québec, Régis Labeaume, il a rappelé que l'un des premiers gestes qu'il avait posés après son élection avait été de doubler l'aide que la Ville de Québec versait à Centraide. «Notre économie se porte bien, mais la misère perdure et change de visage», a-t-il indiqué en ajoutant qu'il souhaitait que sa Ville en fasse un peu plus pour les personnes dans le besoin.
«Dans la Loi sur la capitale nationale, nous avons demandé que la Ville s'occupe elle-même de l'itinérance et des logements sociaux parce qu'on pense que la Ville fait un meilleur travail que le gouvernement», conclut-il.