Soeur Margaret Ann n'a pas hésité à retrousser les manches de sa tunique et à s'emparer d'une scie à chaîne pour découper un arbre qui bloquait la circulation autour de l'école de la banlieue de Miami dont elle est la directrice.

Une nonne et trois policiers «vedettes» improbables d'Irma

Une nonne et trois policiers sont devenus les «vedettes» improbables d'Irma.
Trois policiers de la ville de Gainesville qui ont posé pour un égoportrait (selfie) ont semé l'émoi sur les réseaux sociaux, quand certains internautes ont demandé à être arrêtés et que d'autres ont exprimé un soudain désir de visiter la Floride.
La photo a été mise en ligne sur la page Facebook du département de police de Gainesville, au moment où Irma fouettait la Floride dimanche soir. La légende prévient que les agents sont «prêts à faire le travail».
John Nordman, Michael Hamill et Dan Rengering, du service de police de Gainesville, sont «prêts à faire le travail».
La photo a généré quelque 100 000 commentaires. Une femme a écrit qu'elle envisage de se livrer aux policiers en raison de ses pensées. Une autre a demandé, «pour une amie», combien il faut de temps pour se rendre de l'Arkansas jusqu'en Floride.
La police de Gainesville a ensuite demandé à la population «de ne pas composer le 9-1-1 pour demander au trio de venir gérer votre 'incident'».
Soeur Margaret Ann n'a pas hésité à retrousser les manches de sa tunique et à s'emparer d'une scie à chaîne pour découper un arbre qui bloquait la circulation autour de l'école de la banlieue de Miami dont elle est la directrice.
Soeur à la tronçonneuse
La palme revient toutefois à soeur Margaret Ann, qui n'a pas hésité à retrousser les manches de sa tunique et à s'emparer d'une scie à chaîne pour découper un arbre qui bloquait la circulation autour de l'école de la banlieue de Miami dont elle est la directrice.
Un policier en civil qui passait dans le coin a filmé la scène, qui a maintenant été vue des milliers de fois sur les réseaux sociaux.
La police a salué les efforts de la nonne et de tous ceux qui mettent la main à la pâte pour «traverser cette épreuve».