Une boîte de dons de vêtements à Vancouver

Une femme meurt coincée dans une boîte de dons de vêtements à Toronto

TORONTO - Une femme est morte après s’être retrouvée coincée dans une boîte de dons de vêtements, a indiqué la police de Toronto mardi.

L’agente Jenifferjit Sidhu a expliqué que les policiers avaient été appelés au centre-ville, tôt mardi matin, après avoir été informés que la femme de 35 ans était restée coincée dans la boîte.

Mme Sidhu a ajouté que des pompiers avaient ouvert la boîte de dons afin d’essayer de secourir la femme, mais que celle-ci a finalement été déclarée morte sur les lieux.

Son décès fait suite à un incident similaire survenu en Colombie-Britannique, au cours duquel un homme de 34 ans s’est retrouvé coincé dans l’ouverture d’une boîte à West Vancouver.

La mort de la femme de Toronto devient le huitième incident de ce type connu depuis 2015.

Ces décès ont poussé la municipalité de West Vancouver à sceller les boîtes de dons de vêtements et à rechercher des solutions plus sécuritaires pour la collecte de dons.

Un professeur de l’Université de la Colombie-Britannique a également chargé des étudiants en génie de quatrième année de redessiner les boîtes de dons de vêtements, décrites par certains défenseurs des sans-abri comme étant des «pièges mortels».

Jeremy Hunka, de la Union Gospel Mission à Vancouver, a déclaré que les nombreux décès, dont cinq survenus en Colombie-Britannique, sont inacceptables.

En novembre dernier, un homme de 32 ans a été retrouvé mort dans une boîte de dons à Cambridge, en Ontario, et un homme dans la vingtaine est décédé dans un conteneur semblable à Calgary, en juillet 2017.

Mme Sidhu a indiqué que l’identité de la dernière victime à Toronto n’avait pas encore été dévoilée. Elle a déclaré que l’affaire n’était pas considérée comme suspecte et qu’aucune enquête criminelle n’était en cours.