Sept dindes et huit pizzas destinées à des gens dans le besoin ont été subtilisées, en plein jour.

Un voleur de dindes pourrait faire face à la justice

Un sexagénaire soupçonné d’avoir dérobé des dindes et des pizzas surgelées destinées à la confection de paniers de Noël pourrait faire face à la justice.

Le Service de la sécurité publique de la MRC des Collines-de-l’Outaouais espère bien avoir résolu une insolite affaire de vol de nourriture survenue il y a un mois à La Pêche.

L’histoire remonte au 9 décembre. L’horloge affichait 14h30 au Centre communautaire du secteur Rupert, à La Pêche. L’endroit était bondé de gens en vue des préparatifs des paniers de Noël, cette activité annuelle organisée au sein de cette petite communauté rurale tissée serrée. C’est alors que sept dindes et huit pizzas ont été subtilisées, en plein jour. «Il n’y a pas eu d’introduction par effraction. Ça s’est fait à la vue de tous, mais ça s’adonne que nous avions un citoyen allumé qui a vu le vol et qui a pris des photos», explique le sergent Martin Fournel de la police de la MRC des Collines-de-l’Outaouais.

Après enquête, le service de police a procédé le 23 décembre à l’arrestation d’un homme de 62 ans de La Pêche, en lien avec ce dossier pour le moins inusité. Le suspect a aussitôt été remis en liberté sous promesse de comparaître. Il doit revenir devant le tribunal le 23 mars où il pourrait faire face à des accusations de vol de moins de 5000$. Le sexagénaire doit respecter certaines conditions de liberté. Il doit notamment éviter de se rendre au Centre communautaire du secteur Rupert. Quant à l’enquête, celle-ci est toujours en cours puisque l’homme pourrait avoir eu des complices lors du vol.

Le point positif, c’est que les familles défavorisées de La Pêche ont quand même reçu leur panier de Noël en entier lors de la distribution des vivres. L’histoire a suscité un mouvement de mobilisation auprès de la population et des commerçants, ce qui a permis le rachat des items manquants.

«Ça peut sembler banal comme vol, mais c’est le côté moral de l’affaire qui a choqué les gens. C’était de la nourriture destinée à des personnes dans le besoin», affirme l’agent Fournel.

Quiconque possédant de l’information à propos de ce dossier est invité à communiquer de manière anonyme avec la ligne Info des Collines au 1-844-477-2529.