Un paysage du Horsetooth Mountain Open Space, au Colorado

Un coureur tue un puma à mains nues dans le Colorado

LOS ANGELES — Un «trail runner», spécialiste des courses en montagne, a tué à mains nues un puma qui l’attaquait dans un parc du Colorado, ont indiqué les autorités locales.

L’homme, qui n’a pas été identifié, a subi des blessures graves, mais non mortelles et a été hospitalisé après l’attaque survenue lundi, a précisé le service des parcs et de la faune (CPW) du Colorado, État de l’ouest des États-Unis, dans un communiqué.

Selon le CPW, l’homme courait seul dans le parc Horsetooth Mountain Open Space, dans les Rocheuses, lorsqu’il dit «avoir entendu quelque chose derrière lui sur la piste et avoir été attaqué par un puma tandis qu’il se retournait pour voir de quoi il s’agissait».

«Le puma s’est jeté sur le coureur, l’a mordu au visage et au poignet», a poursuivi le service des parcs. «Il a été en mesure de se battre et de se dégager du puma, tuant le puma en autodéfense».

Le communiqué précise que le coureur est parvenu «à étouffer l’animal», un jeune puma dont le corps a été retrouvé à l’endroit de l’attaque. D’après le journal local The Coloradoan, il pesait environ 36 kilos.

Ty Petersburg, un responsable du CPW, a indiqué que ce genre d’attaques étaient rares dans le Colorado. «Il est regrettable que les instincts de chasseur du puma aient été attisés par le coureur», a-t-il relevé.

Selon le CPW, moins de vingt personnes ont été tuées par un puma aux États-Unis au cours des 100 dernières années. Trois morts et seize blessés sont survenus au Colorado depuis 1990.