Le président des États-Unis, Donald Trump, et le premier ministre japonais, Shinzo Abe.

Trump perd patience avec des carpes, le Web s’en délecte

TOKYO - Donald Trump faisait les délices des réseaux sociaux lundi après avoir été photographié en train de verser tout un paquet de nourriture pour poissons dans un étang de carpes koï, dans un geste d’impatience durant sa visite au Japon.

Le président américain et le premier ministre japonais Shinzo Abe avaient commencé par jeter des cuillerées de nourriture dans l’étang, au-dessus des carpes rassemblées en nombre.

Mais M. Trump a changé de méthode en retournant sa boîte de nourriture pour en vider le contenu d’un coup, sous le regard amusé de son secrétaire d’État Rex Tillerson.

Cependant, il s’est avéré qu’en réalité M. Trump n’avait fait qu’imiter M. Abe, lequel avait secoué sa boîte, plus délicatement et sans la retourner, pour en vider les restes dans l’étang.

Moqueries

La photo du geste de M. Trump a suscité des critiques et des moqueries sur Twitter, où beaucoup ont souligné qu’il n’était pas sain pour les poissons d’avaler autant de nourriture d’un coup.

«Trump n’arrive même pas nourrir des poissons correctement», ironisait un internaute sur Twitter.

Au Japon, les carpes koï sont particulièrement appréciées pour leurs couleurs chatoyantes, et sont un élément décoratif indispensable des jardins traditionnels.