Ernest la moufette est sortie de son hibernation et a prédit un printemps tardif en 2018.

L'hiver n'est pas terminé, prédit Ernest

Si Ernest a vu juste, l’hiver devrait se prolonger encore de six semaines. La moufette du Zoo sauvage de Saint-Félicien a vu son ombre lorsque la gardienne d’animaux a ouvert la porte de sa petite cabane vendredi matin. Après avoir fait quelques pas, elle est retournée se coucher pour ne pas subir les températures froides.

Phil, la célèbre marmotte américaine, a elle aussi vu son ombre, mais Sam, de la Nouvelle-Écosse. et Fred, la marmotte gaspésienne, ne l’ont pas vue. Qui dit vrai donc? Selon le Zoo sauvage, Ernest a raison trois fois sur cinq. 

«D’après moi, Ernest a raison cette année parce qu’il a la note de passage. Même s’il va à contre-courant des autres prédictions d’aujourd’hui, moi je me fie à lui», lance avec le sourire Yannick Bouchard, guide au Zoo sauvage de Saint-Félicien. 

La direction du Zoo tient l’activité depuis maintenant 15 ans à l’occasion de la fête de la Chandeleur du 2 février. Malgré le froid, quelques enfants sont venus observer la moufette accompagnés de leurs parents.