David Sharpe, le président de Wigan, a tweeté une photo de Ryan Colclough à l'hôpital, toujours en tenue de match, avec son fils dans ses bras.

Deux buts... et un bébé

LONDRES — Sacré tour du chapeau pour Ryan Colclough mardi soir : un but en première période, un deuxième à l’heure de jeu et la naissance de son deuxième fils dans le temps additionnel alors qu’il avait déjà quitté le stade, rapporte mercredi la BBC.

L’attaquant de 22 ans de Wigan (3e division anglaise) a même célébré sont deuxième but contre Doncaster (3-0) en sortant directement du terrain pour filer à l’hôpital, où sa compagne l’attendait en salle d’accouchement. «Littéralement, juste avant de marquer, j’ai vu mon père en tribune me faire le signe qu’elle avait perdu les eaux», a raconté Colclough à la BBC Manchester. «J’ai attendu un peu, puis j’ai marqué et j’ai couru prévenir l’entraîneur. Il m’a dit de sortir. Je suis parti direct dans le tunnel, j’ai attrapé mon fils [son premier] pour filer à l’hôpital, toujours en short et crampons.

Pourquoi être resté en jeu quand vous avez appris la nouvelle, l’interroge l’animatrice de la radio locale? «Le ballon était en jeu, je suis sorti dès que c’était possible», a-t-il répondu, précisant qu’avoir vu son père paniqué en tribune l’avait incité à «faire vite». Il avait été prévenu à la mi-temps que le travail commençait, mais la sage-femme lui avait expliqué que cela pouvait encore durer plusieurs heures, voire des jours, a raconté le jeune papa. Le bébé est né une demi-heure plus tard. Il pèse 3,6 kg et se porte très bien.