Un étalage de durians dans un marché de Medan, en Indonésie

Des durians, savoureux mais puants, vendus à prix d’or en Indonésie

TASIKMALAYA, Indonésie — Deux durians, des fruits savoureux malgré l’odeur nauséabonde qu’ils dégagent, viennent d’être vendus dans le sud de l’Indonésie pour la somme exorbitante de près de 1300 $CAN pièce, soit environ huit fois le salaire minimum mensuel local.

Surnommé le «roi des fruits», le durian est très apprécié pour sa texture crémeuse dans toute l’Asie du sud-est. Et si, lorsqu’il a une forme oblongue, il ne coûte que quelques dollars, il vaut une véritable fortune quand, à l’instar des spécimens ainsi mis en vente au prix unitaire de 14 millions de roupies (1300 $CAN) dans un supermarché de Tasikmalaya - une ville de la province de Java occidentale -, il est rond et appartient à la variété «J-Queen», considérée comme extrêmement rare et particulièrement aromatique.

L’acheteur des deux fruits, qui avaient été disposés pour la circonstance sur du papier satin rouge, le tout ceint de fausses fleurs, «a voulu rester anonyme, mais c’était un amateur de durians», s’est borné à raconter mercredi à l’AFP le gérant du magasin, Heriawan Teten.

Ce fait divers a suscité de nombreux commentaires sur les réseaux sociaux. «Le prix est délirant. Avec cet argent, je m’achèterais plutôt une moto», a par exemple réagi un utilisateur d’Instagram.

Surnommé le «roi des fruits», le durian est très apprécié pour sa texture crémeuse dans toute l’Asie du sud-est.