Cette photo prise jeudi montre le cadavre d'un crocodile de 5,2 m de long découvert jeudi dans le fleuve Fitzroy, dans le centre du Queensland, en Australie.

Chasse à l'homme après la mort d'un crocodile 

Une chasse à l'homme a été lancée dans le nord de l'Australie pour retrouver la personne qui a tué un imposant crocodile, les autorités redoutant un regain d'agressivité chez les spécimens plus jeunes.
«On peut s'attendre à davantage d'agressivité chez les mâles plus jeunes qui vont se disputer la position dominante laissée vacante», a déclaré à l'Australian Broadcasting Corporation Michael Joyce, un responsable du ministère. «Il s'agissait d'un crocodile qui passait une partie de son temps à contrôler les animaux plus jeunes dans le fleuve.»
Le corps d'un crocodile de 5,2 mètres de long a été découvert jeudi dans le fleuve Fitzroy, dans le centre de l'État du Queensland. L'animal avait été tué d'une seule balle dans la tête, a précisé le ministère de l'Environnement de l'État.
«Tuer un crocodile sans autorisation officielle est illégal et la police travaille étroitement avec le ministère de l'Environnement pour localiser la personne responsable», a annoncé la police du Queensland.
Tuer un crocodile est passible d'une amende de 28 383,75 dollars australiens (environ 28 000 $CAN).
La mort de ce mâle adulte fait craindre un regain d'agressivité chez les crocodiles plus jeunes.
«Il faut comprendre que la mort de cet animal a modifié l'équilibre de la population dans le Fitzroy», selon Michael Joyce.
Le crocodile marin (Crocodylus porosus) vit dans les marais et les rivières des régions côtières du nord de l'Australie, et tolère aussi bien l'eau salée que l'eau douce. Son poids peut atteindre une tonne et sa taille 7 mètres, ce qui en fait le plus gros reptile vivant.
Espèce protégée depuis 1971, elle n'est plus considérée comme menacée et sa population oscillerait entre 75.000 et 100.000 individus. Les crocodiles tuent en moyenne deux personnes chaque année.