Des chercheurs affirment que la densité de déchets constatée sur l'île Henderson est la plus élevée de toute la planète

38 millions de détritus trouvés sur une île perdue du Pacifique

Des chercheurs qui ont visité une île perdue au coeur de l'océan Pacifique ont été estomaqués de trouver ses plages envahies par quelque 38 millions de détritus.
La vaste majorité des déchets retrouvés sur l'île Henderson, un site du patrimoine mondial de l'Unesco, sont des objets de plastique: des soldats jouets, des dominos, des brosses à dents et même des centaines de casques de sécurité de toutes les tailles et toutes les couleurs imaginables.
Les chercheurs affirment que la densité de déchets qu'ils y ont constatée est la plus élevée de toute la planète, même si l'île Henderson est perdue dans le Pacifique, à mi-chemin entre la Nouvelle-Zélande et le Chili.
La scientifique Jennifer Lavers, de l'université australienne de Tasmanie, a expliqué que cette île se trouve aux confins du tourbillon sud-pacifique, un vortex de courants océaniques qui capture et retient les déchets flottants.
Mme Lavers et six de ses collègues ont séjourné sur l'île pendant trois mois et demi en 2015. Ils ont calculé que les déchets échoués sur ses plages pesaient environ 17,6 tonnes, dont les deux tiers étaient enterrés dans des sédiments peu profonds. Elle dit y avoir trouvé des soldats de plastique identiques à ceux qui amusaient son frère dans les années 1980, et même les petits hôtels rouges du jeu «Monopoly».
Les objets les plus courants étaient les briquets et les brosses à dents.
En nettoyant une partie de la plage de tous ses déchets et en surveillant l'arrivée des nouveaux, les scientifiques ont pu calculer que 13 000 objets s'échouent chaque jour sur cette île qui mesure dix kilomètres de long et cinq de large.
Les conclusions de l'étude menée par Mme Lavers sont publiées par le journal scientifique Proceedings of the National Academy of Sciences.