La hausse des niveaux d’eau a ralenti, mais continue d’être spectaculaire.

Inondations : des pointes attendues cette semaine [VIDÉO]

Les niveaux de la rivière des Outaouais devraient plafonner mardi et mercredi pour ensuite demeurer plutôt stables, tout dépendamment des conditions météorologiques, a indiqué dimanche après-midi l’organisme de surveillance du cours d’eau.

Les pointes de 2017 ont été dépassées à plusieurs sites de surveillance, dont au lac Deschênes/Britannia (Aylmer), où le record d’il y a deux ans a été fracassé dimanche, et au lac Coulonge.

Selon la Commission de planification de la régularisation de la rivière des Outaouais (CPRRO), le niveau observé dimanche après-midi au secteur lac Deschênes/Britannia était de 60,46 mètres au-dessus du niveau moyen de la mer alors que le niveau maximum prévu sera de 60,85 m, mardi, une hausse de 39 cm. La pointe de 2017 était de 60,44 m.

Du côté de la marina de Hull, le niveau de la rivière atteignait 45,00 m dimanche après-midi. Le pic à cet endroit devrait être atteint mercredi avec un niveau de 45,50 m, un bond de 50 cm. Le niveau maximum de la rivière à cet endroit il y a deux ans était de 45,20 m.

«La hausse des niveaux a ralenti en raison des précipitations moins importantes que prévu dans le centre et le sud du bassin versant et des températures plus fraîches», a indiqué la Commission.

«On s’attend à ce que les niveaux d’eau dépassent ceux observés en mai 2017 tout le long de la rivière des Outaouais», a continué l’organisme, tout en précisant que des endroits qui n’ont pas été touchés par les inondations en 2017 pourraient être à risque.

Les réservoirs dans la partie nord du bassin versant, qui sont utilisés pour stocker l’eau de ruissellement et minimiser les impacts liés aux inondations, se remplissent rapidement, a prévenu la CPRRO.

Au quai des Artistes sur la rue Jacques-Cartier, le niveau de la rivière Gatineau était de 45,03 m à 17 h 15, dimanche, dépassant de 18 cm le seuil d’inondation exceptionnelle (20-100 ans). À Masson-Angers, le niveau était de 44,08 m, s’approchant ainsi du seuil d’inondation exceptionnelle fixé à 44,14 m. En mai 2017, la rivière dans ce secteur avait atteint un pic de 44,18 m, selon la Ville de Gatineau.