La Société d’habitation du Québec rappelle que l’eau qui a envahi les maisons pendant les inondations n’est pas propre.

Inondations : conseils pour le grand nettoyage de la maison

Alors que l’eau des rivières se retire tranquillement, c’est le temps de penser au nettoyage de la maison.

La Société d’habitation du Québec (SHQ) conseille vivement aux sinistrés de la crue printanière d’agir dès que possible pour faire le grand ménage des endroits où l’eau s’est infiltrée dans leur domicile afin de limiter la formation et la propagation de moisissures.

« Le pire ennemi est l’humidité et les moisissures », a résumé le responsable des communications à la SHQ, André Ménard.

Ne pas agir dès que possible peut être extrêmement dangereux pour la santé du bâtiment et aussi pour la santé des propriétaires, souligne la SHQ, qui recommande aux gens de porter des gants, un masque et des bottes de caoutchouc lors des travaux.

« Il ne faut pas attendre une semaine ou deux semaines parce que la moisissure et l’humidité prennent possession de votre demeure, et elles le prennent rapidement. Dès que les autorités auront permis la réintégration des demeures (pour ceux qui ont évacué), de grâce enlevez tous les morceaux et les matériaux qui auront été touchés par l’eau », a ajouté M. Ménard, tout en précisant que les meubles qui auront été touchés par l’eau doivent aussi s’en aller aux vidanges.

« Ce n’est pas de l’eau propre, a fait valoir le porte-parole de la SHQ. C’est de l’eau qui aura traîné là deux jours, cinq jours, dix jours, deux semaines. Tout ce qui est ameublement, on ne peut pas garder ça. C’est extrêmement dangereux. »

Des responsables de la SHQ seront à Gatineau mardi et mercredi soir pour rencontrer les sinistrés et leur prodiguer des conseils lors des soirées d’information organisées par le ministère de la Sécurité publique au Centre sportif du boulevard de la Gappe.

Parmi les autres consignes, la SHQ recommande aux propriétaires de faire vérifier par un entrepreneur spécialisé l’intégrité des fondations, de la toiture et des escaliers.

Il faut retirer et jeter les revêtements de plancher (tapis, vinyles, planchers flottants, planchers de bois, carreaux de céramique, etc.) qui ont trempé dans l’eau, tout comme les isolants de fibre.

Il est important aussi de vérifier que les drains de plancher de soient pas obstrués.

Bien sûr, il faut aussi retirer les panneaux de particules ou de contreplaqué qui ont été mouillés. Il faut remplacer tous les matériaux poreux et absorbants qui ont été mouillés, et retirer les matériaux qui n’ont pas été touchés par l’eau jusqu’à 30 cm minimum au-dessus du niveau atteint par l’eau.

Bien aérer

La SHQ recommande en outre de ventiler le sous-sol en ouvrant les fenêtres et en faisant osciller des ventilateurs, tout en fermant les accès qui permettraient à l’air de se propager aux étages supérieurs.

Le bois de charpente et les poutres pourront être conservés si elles peuvent être séchées.

En cas de doute sur l’état du bâtiment, n’hésitez pas à consulter un expert, suggère la SHQ.