Le Soleil
Le vice-amiral Mark Norman (à gauche), qui était numéro un de la Marine et le numéro deux de l'état-major militaire canadien, avait été suspendu sans explication en janvier 2017. L'enquête de la GRC avait débuté en décembre 2015.
Le vice-amiral Mark Norman (à gauche), qui était numéro un de la Marine et le numéro deux de l'état-major militaire canadien, avait été suspendu sans explication en janvier 2017. L'enquête de la GRC avait débuté en décembre 2015.

Infos à la Davie: le vice-amiral Norman accusé d'abus de confiance

La Presse Canadienne
OTTAWA — Le vice-amiral Mark Norman, soupçonné d’avoir divulgué au chantier maritime Davie des renseignements confidentiels du cabinet fédéral, fait face à une accusation criminelle d’abus de confiance, a annoncé la GRC vendredi.