Un avion-citerne CL-415 présenté à la presse à Québec, mardi.

Incendies de forêt: 42 millions $ pour moderniser la flotte québécoise d'avions-citernes [PHOTOS]

La flotte québécoise d’avions-citernes utilisée pour lutter contre les incendies de forêt sera modernisée en profondeur, une facture de 42 millions $ pour le gouvernement du Québec.

Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Pierre Dufour, en a fait l’annonce mardi matin à Québec. L’investissement servira notamment à installer les plus récentes technologies sur les tableaux de bord des huit avions-citernes CL-415 qui sont mis à la disposition de la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU). 

«C’est pour venir justement rénover ces tableaux de bord-là et tout l’aspect électronique qui était en train d’être désuet et qui commençait à mettre ces avions-là en problématique pour le futur», a dit le ministre Dufour. 

La modernisation des avions-citernes CL-415 permettra d’allonger leur durée de vie, a expliqué le ministre Pierre Dufour, mais aussi de répondre aux exigences des États américains lorsqu’ils sont appelés en renfort.

La modernisation des avions-citernes CL-415 permettra d’allonger leur vie de 25 ans. Elle assurera aussi le maintien de la flotte pour lutter contre les incendies de forêt et protéger les ressources naturelles du Québec, a souligné Pierre Dufour. 

La cabine actuelle d'un CL-415

La modernisation permettra aussi à ces avions-citernes de mieux répondre aux exigences d’États américains qui pourraient être intéressés à déployer les appareils sur leurs territoires et conclure des accords avec le Service aérien gouvernemental du ministère des Transports. 

Maquette d'un tableau de bord modernisé d'un CL-415

Par exemple, deux avions-citernes québécois sont en ce moment en Californie, où sévissent d’importants incendies de forêt. 

La rénovation des avions coûtera beaucoup moins que d’en racheter des nouveaux, chaque appareil valant environ 55 millions $, a expliqué le ministre.

En fonction des besoins 

La répartition régionale des huit avions ne changera pas, indique Éric Rousseau, directeur général de la SOPFEU. Les bases principales où sont stationnés les avions-citernes demeurent à Baie-Comeau, Roberval, Val-D’Or et Maniwaki. En général, deux avions sont stationnés sur chaque base. Mais cela varie en fonction des besoins. «La force de frappe est toujours en fonction des dangers d’incendie», dit M. Rousseau. 

La modernisation des CL-415 sera effectuée par l’entreprise Viking Air Limited, une entreprise canadienne qui se spécialise notamment dans les avions utilitaires et les avions amphibies pour les services de protection contre les incendies. 

La livraison du dernier CL-415 modernisé est prévue pour 2024. Le ministre Dufour assure que la rénovation des appareils n’entraînera aucune interruption de services en ce qui concerne la lutte contre les feux de forêt.

Des avions-citernes CL-415