Un immeuble de sept logements a été ravagé par un incendie à Caplan, en Gaspésie.

Incendie mortel à Caplan

CAPLAN – Un corps calciné a été découvert mardi matin dans les décombres d’un immeuble de sept unités de logement ravagé par un incendie au cours de la nuit à Caplan, en Gaspésie. L’alerte a été donnée à 4h40 aux services d’urgence et les pompiers ont combattu les flammes de l’immeuble situé au 160 boulevard Perron ouest pendant trois heures. Le boulevard Perron est la route 132 à cet endroit et il a été fermée pendant tout le temps de l’intervention des pompiers. L’un des appartements était inoccupé.

La Sûreté du Québec (SQ) a confirmé à 10 h la présence d’une dépouille dans les décombres. L’identité de la victime, un adulte, n’a pas été révélée par la SQ. «Étant donné qu’on parle d’un corps calciné, vous comprenez qu’il y a un travail d’identification qui sera fait sur le corps de la victime pour en connaître l’identité et la cause de son décès; on ne peut donc dire s’il s’agit du corps d’un homme ou d’une femme», note Claude Doiron, porte-parole de la SQ.

L’enquête menée par l’escouade des crimes majeurs a permis de déterminer en après-midi que la source de l’incendie était localisée dans l’appartement de la victime et qu’un acte criminel est exclu, bien que la cause exacte du feu ne soit pas encore connue. Les enquêteurs du poste des MRC d’Avignon et Bonaventure, un technicien en identité judiciaire et les pompiers participent à l’enquête. Une expertise médico-légale est à venir sous peu sur le corps de la victime afin d'en connaître l'identité et la cause de son décès. C’est le second incendie mortel à Caplan en moins de 10 mois.