Environ 5000 résidants de High Level et des communautés environnantes ne peuvent toujours pas regagner leur domicile.

Incendie de forêt en Alberta: une aide rapide pour les évacués réclamée

HIGH LEVEL, Alb. — La mairesse d'une ville du nord-ouest de l'Alberta menacée par un incendie de forêt demande à la province de verser rapidement de l'aide financière aux personnes évacuées.

La mairesse de High Level, Crystal McAteer, a déclaré qu'elle avait téléphoné au bureau du premier ministre, Jason Kenney, pour demander à son gouvernement de fournir des cartes de débit préchargées pour ceux qui avaient fui la municipalité pendant le long week-end.

Elle a fait valoir que la municipalité n'est pas aussi riche que d'autres communautés et que les personnes vulnérables quittent leur foyer sans fonds.

Mme McAteer a indiqué que selon elle ces cartes - pour les dépenses d'essence, de nourriture et autres - auraient déjà dû être disponibles dans les centres d'accueil à ce moment.

Il a fallu un peu plus d'une semaine pour que ces cartes soient disponibles après qu'un incendie de forêt eut forcé l'évacuation de la ville de Fort McMurray en 2016.

Les responsables provinciaux des incendies de forêt ont déclaré que la superficie de l'incendie qui touche la région de Chuckegg Creek est en augmentation. Il recouvre désormais 970 kilomètres carrés.

Le commandant Scott Elliot de Alberta Wildfire a précisé que les vents devraient être favorables au cours des trois prochains jours, mais que les prévisions changeront par la suite.

Selon les autorités, si les conditions le permettent, les équipes continueront d'effectuer des brûlages contrôlés sur des autoroutes afin d'éliminer le carburant qui alimente l'incendie.

Environ 5000 résidants de High Level et des communautés environnantes ne peuvent toujours pas regagner leur domicile.

Des centaines de pompiers et des dizaines d'hélicoptères luttent contre le brasier à l'intérieur et aux alentours de High Level et ils sont de plus en plus nombreux chaque jour.

Le danger d'incendie de forêt dans la région est considéré comme extrême en raison des températures chaudes, des vents soufflant en rafales et de l'absence de précipitations importantes dans les prévisions météorologiques.

L'électricité a été temporairement rétablie dans la région, mais les autorités préviennent qu'elle pourrait être intermittente.