L’incendie a eu lieu en pleine nuit. Vers 4h10, jeudi, les services d’urgence ont été alertés par un système d’alarme et un passant qui avait perçu une de fumée dans le bâtiment de deux étages du 522 3e Avenue.
L’incendie a eu lieu en pleine nuit. Vers 4h10, jeudi, les services d’urgence ont été alertés par un système d’alarme et un passant qui avait perçu une de fumée dans le bâtiment de deux étages du 522 3e Avenue.

Incendie au Soupe et cie: la thèse criminelle envisagée

Marc Allard
Marc Allard
Le Soleil
Le restaurant Soupe et Cie sur la 3e avenue, dans le Vieux-Limoilou, a été la proie des flammes, dans la nuit de mercredi à jeudi. L’incendie pourrait être criminel.

Personne n’a été blessé. Il n’y avait personne dans le bâtiment au moment de l’incendie.

Sur place, les enquêteurs du commissariat aux incendies ont découvert un élément «qui fait qu’ils suspectent que ce serait criminel», indique Alexandre Lajoie, porte-parole des pompiers de Québec. Jeudi matin, l’enquête a été transférée au Service de police de la Ville de Québec (SPVQ).

L’incendie a eu lieu en pleine nuit. Vers 4h10, les services d’urgence ont été alertés par un système d’alarme et un passant qui avait perçu une de fumée dans le bâtiment de deux étages du 522 3e Avenue.

À l’arrivée des pompiers, une grande quantité de fumée sortait des deux côtés du bâtiment. Il n’y avait personne à l’intérieur. Le logement au-dessus du restaurant est vide.

L’incendie a été repéré au niveau de la structure entre le plafond du premier étage et le plancher du deuxième étage. Une cinquantaine de pompiers ont combattu l’incendie.

Vers 5h20, les pompiers ont réussi à éviter que le feu s’aggrave. Dix minutes plus tard, l’incendie était sous contrôle. Les dommages au bâtiment «sont relativement importants», indique M. Lajoie.