Le Madeleine

Îles-de-la-Madeleine: des traversées malgré le lock-out

Mercredi, le navire Madeleine de la CTMA fera la traversée des Îles-de-la-Madeleine vers l'Île-du-Prince-Édouard sans ses officiers, mis en lock-out.
Les négociations entre la coopérative de transport et ses 19 officiers durent depuis 14 mois et achoppent sur le régime de retraite et les salaires. La CTMA affirme être en mesure d'assurer toutes les traversées à l'horaire avec les capitaines non syndiqués, des cadres et des employés autres que les officiers. La coopérative a modifié unilatéralement les conditions de travail de ses officiers, mais continue à leur offrir du travail, a expliqué par voie de communiqué la CTMA, qui craignait un conflit au coeur de la saison touristique. «On ne comprend pas pourquoi le boss est pressé de nous lock-outer, a réagi le représentant des officiers, Gordon Ringuette, du Syndicat des Métallos. On n'a même pas de mandat de grève.»