Contenu commandité
Hôtellerie | La fin de la guerre des étoiles
Actualités
Hôtellerie | La fin de la guerre des étoiles
Fini le temps où le gouvernement du Québec jugeait de la qualité d’un hôtel ou d’un gîte. Le projet de loi déposé en début de semaine par la ministre du Tourisme, Caroline Proulx, prévoit l’abolition du système de classification obligatoire et du panonceau étoilé. La balle, ou plutôt l’étoile virtuelle, est maintenant dans le camp des consommateurs. Les notes laissées par les clients sur le web sont-elles suffisantes pour guider les voyageurs ? L'industrie en profitera-t-elle pour créer sa propre norme? Experts et hôteliers se prononcent.
Partager
L’abandon des étoiles: une façon de démocratiser l’hébergement

Actualités

L’abandon des étoiles: une façon de démocratiser l’hébergement

Jonathan Custeau
Jonathan Custeau
Les Coops de l'information
Article réservé aux abonnés
L’industrie hôtelière convient d’une seule voix que la grille de classification des hôtels et des gîtes est désuète. La fin du système obligatoire de classification en nombre d’étoiles ou de soleils, annoncée mardi dans le projet de loi 100 de la ministre du Tourisme, Caroline Proulx, ne fait pourtant pas l’unanimité.
Des étoiles dépassées, mais un standard nécessaire

Actualités

Des étoiles dépassées, mais un standard nécessaire

Laura Lévesque
Laura Lévesque
Les Coops de l'information
Article réservé aux abonnés
Le système de classification étoilé du Québec était dépassé, admet Frederic Gonzalo, expert en marketing touristique. Mais la présence d’un standard pour l’hébergement demeure essentielle pour guider les clients qui ne peuvent fier uniquement aux notes des voyageurs laissés sur différentes plateformes numériques. Des acteurs qui peuvent changer les règles du jeu à leur guise.
Plus de mordant aux constats d'infraction des villes

Actualités

Plus de mordant aux constats d'infraction des villes

Laura Lévesque
Laura Lévesque
Les Coops de l'information
Article réservé aux abonnés
Québec respecte l’autonomie des municipalités pour encadrer l’hébergement collaboratif et ajoute de nouvelles dispositions pour leur donner plus de force. C’est ce que propose également le projet de loi sur l'hébergement touristique, présenté cette semaine à l’Assemblée nationale.
Hébergement: une décision qui forcerait la main de toutes les municipalités

Actualités

Hébergement: une décision qui forcerait la main de toutes les municipalités

Louis-Denis Ebacher
Louis-Denis Ebacher
Les Coops de l'information
Article réservé aux abonnés
Une propriétaire de Lac-Simon, en Outaouais, conteste le pouvoir des municipalités du Québec de légiférer sur l’hébergement touristique, afin de louer sa maison sans contrainte aux touristes et visiteurs. Si elle remporte sa cause, la décision judiciaire aura un impact partout dans la province. L’avocat de la propriétaire, Me Paul Fréchette, veut faire déclarer inconstitutionnel le règlement municipal sur l’hébergement touristique à Lac-Simon.