Un nouveau chirurgien général qui pratique des césariennes se joindra à l'autre chirurgien déjà en poste depuis quelques années à l'hôpital d'Amqui.
Un nouveau chirurgien général qui pratique des césariennes se joindra à l'autre chirurgien déjà en poste depuis quelques années à l'hôpital d'Amqui.

Hôpital d'Amqui: enfin un deuxième chirurgien qui pratique des césariennes

Voilà plus d'un an que les élus et la population de La Matapédia l'attendaient. Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent confirme qu'un nouveau chirurgien général qui pratique des césariennes se joindra à l'autre chirurgien déjà en poste depuis quelques années à l'hôpital d'Amqui. Le Dr Khaled Amad entrera en fonction le 20 juillet.

En juin 2019, les élus de La Matapédia avaient dénoncé la rupture de services en obstétrique qui survenait toutes les deux semaines à l'hôpital d'Amqui parce que l'un des deux chirurgiens, qui venait d'entrer en poste, refusait de pratiquer des césariennes. Les maires de la MRC et la préfète Chantale Lavoie avaient lancé un cri du coeur auprès du CISSS afin de trouver une solution immédiate.

Même si le CISSS avait réussi à éviter les découvertures de services, Mme Lavoie indique qu'elle et les élus de La Matapédia continuaient à poser des questions pour connaître l'état d'avancement des démarches de recrutement. «On suivait ça de proche. C'était vraiment une problématique importante. Quand on essaie d'être attractif comme milieu et qu'on n'est pas capables d'offrir des césariennes à de petites mamans, ce n'est pas le “fun”!»

Chantale Lavoie craignait que le CISSS trouve un médecin provenant de l'étranger qui quitterait la région peu de temps après. «Le Dr Amad est marié avec une Québécoise et ils ont des enfants ensemble. Il a fait tous ses stages au Québec. C'est déjà rassurant!»

«La pratique médicale en région est à la fois passionnante et exigeante, souligne le directeur des services professionnels du CISSS du Bas-Saint-Laurent, le Dr Jean-Christophe Carvalho. Les médecins qui choisissent de s'établir ici afin de relever ce défi montrent leur intérêt pour le Bas-Saint-Laurent. Leur établissement en région témoigne également de stratégies réussies et de tous les efforts déployés par notre équipe de recrutement médical.»

La préfète de La Matapédia, Chantale Lavoie, et les élus de la MRC, dont le maire d'Amqui, Pierre D'Amours (photo), réclamaient depuis plus d'un an l'ajout d'un deuxième chirurgien qui pratique des césariennes à l'hôpital d'Amqui.