Roger Demers en 2014

Homme d’affaires de Thetford accusé de délits sexuels

Roger Demers, homme d’affaires et collectionneur de voitures bien connu à Thetford Mines, est accusé d’agression sexuelle à l’endroit d’une adolescente.

Demers a été arrêté puis a comparu, mardi, au palais de justice de Thetford Mines. Il fait face à des accusations d’attouchement et d’agression sexuelle. Selon le Service de police de Thetford Mines, qui a mené l’enquête, les faits se seraient produits du 9 septembre 2017 au 31 janvier 2018. 

On apprend dans les documents de cour que le suspect était en position d’autorité auprès de sa victime et que celle-ci est âgée de moins de 18 ans. 

Au terme de sa comparution, Demers a été libéré sous plusieurs conditions. Il ne pourra se trouver à proximité du domicile, du lieu de travail ou du lieu d’étude de la présumée victime, ne pourra tenter de communiquer avec elle ou avec les membres de sa famille, ne pourra conserver un emploi ou toute activité qui le placerait en position d’autorité sur des personnes de moins de 18 ans, et ne pourra finalement agir «à titre de coach de vie».

L’homme d’affaires, coactionnaire et président de l’entreprise familiale Tapis Demers inc., doit revenir en cour le 17 août. 

Collectionneur

Roger Demers a fait parler de lui à plusieurs reprises depuis 2005 en raison de l’imposante collection de voitures qu’il a bâtie avec ses frères. Il était revenu à la charge il y a quatre ans avec son idée de Musée de l’auto. 

M. Demers militait auprès des municipalités, dont Québec, afin de convaincre élus et gens d’affaires d’accueillir la collection de plus de 500 véhicules de luxe. 

Des doutes avaient été soulevés, notamment dans une enquête de La Presse, sur la provenance et l’histoire des véhicules