La sculpture de bronze inaugurée mercredi à la gare fluviale de Québec a été réalisée par l'artiste islandais Ivar Valgardsson, mais l'assemblage a été effectué au Québec, en partenariat avec Alcoa. Le dévoilement s'est fait en présence de Sturla Sigurjónsson, ambassadeur de la République d'Islande au Canada.

Hommage au premier visiteur européen en Amérique... l'Islandais Leifur Eiríksson

Un monument à la mémoire du premier Européen ayant exploré l'Amérique a été inauguré mercredi à la gare fluviale de Québec. N'y est pas représenté Christophe Colomb - contrairement à ce que plusieurs auront pensé -, mais plutôt l'Islandais Leifur Eiríksson, qui a visité les terres d'Amérique du Nord vers l'an 1000.
Fils d'Érik le Rouge, il a exploré et nommé trois contrées, dont le Vinland, qui se situerait dans la partie sud du golfe du Saint-Laurent. L'explorateur revient aujourd'hui sur ses traces, sous la forme d'une sculpture de bronze posée sur une stèle en aluminium. Installée au deuxième étage de la gare fluviale, l'oeuvre est un cadeau fait par l'Islande et constitue une réplique du monument qui trône dans l'aéroport international de Keflavik. La sculpture de bronze a été réalisée par l'artiste islandais Ivar Valgardsson, mais l'assemblage a été effectué au Québec, en partenariat avec Alcoa. Le dévoilement s'est fait en présence de Christine St-Pierre, ministre des Relations internationales et de la Francophonie, et de Sturla Sigurjónsson, ambassadeur de la République d'Islande au Canada.