Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le Monument aux Braves, 1974
Le Monument aux Braves, 1974

[QUIZ] Québec, une ville napoléonienne en sept questions

Jean-Marie Lebel
Jean-Marie Lebel
La Société historique de Québec
Article réservé aux abonnés
Il y a 200 ans, le 5 mai 1821, l’ex-empereur de France, Napoléon 1er décédait sur l’île Sainte-Hélène où il avait été exilé et fait prisonnier par les autorités britanniques.

Le destin hors du commun de ce petit caporal originaire de la Corse, qui en était venu à se couronner lui-même empereur à la cathédrale Notre-Dame de Paris, avait fasciné bien des gens de Québec.

 Certains, surtout anglophones, le détestant. D’autres, surtout francophones, l’admirant malgré les condamnations de leur évêque Joseph-Octave Plessis, loyal au roi d’Angleterre. 

Lorsqu’on porte attention, plusieurs éléments lient Napoléon à notre ville de Québec.

Pour accéder au questionnaire, cliquez ici

La Famille Plouffe, 1955