Hannah Bell (au centre) signale qu’elle a reçu d’autres menaces dans le passé, y compris lorsqu’elle a été élue en novembre dernier.

Hannah Bell, du Parti vert, dit avoir été menacée de mort

CHARLOTTETOWN - Une députée du Parti vert de l’Île-du-Prince-Édouard, Hannah Bell, affirme que la police de Charlottetown enquête après qu’elle ait trouvé plus tôt cette semaine sur son automobile une note la menaçant de mort.

La députée de Charlottetown-Parkdale affirme que la menace lui a été faite mardi après qu’elle ait récemment émis des commentaires lors d’un événement organisé par un groupe féministe.

Ses propos semblent avoir déplu à certaines personnes présentes à l’événement, mais Mme Bell croit que ses paroles auraient dû être mises en contexte.

Elle ne croit pas que la nature de ses commentaires devrait lui faire craindre pour sa propre sécurité et celle de sa famille.

Hannah Bell, porte-parole des Verts en matière de Finance, signale qu’elle a reçu d’autres menaces dans le passé, y compris lorsqu’elle a été élue en novembre dernier.

Avant de faire de la politique, Hannah Bell a notamment été directrice exécutive de l’Association des femmes d’affaires de l’Île-du-Prince-Édouard.