Les organisateurs du Festival d’été de Québec prévoient très peu d’impacts sur les opérations.

Grève des employés des plaines d’Abraham: un seul changement pour la Fête du Canada

La grève déclenchée par les employés des plaines d’Abraham mardi a inquiété quelque peu les Productions Logico, à la barre de l’organisation de la Fête du Canada. Après une journée de discussions et d’ajustements dans la planification, on confirme que seulement une activité sera retirée de la programmation.

Le Musée des Plaines devait ouvrir ses portes gratuitement le 1er juillet, mais ce dernier sera fermé pour la durée de la grève. Quelques expositions spéciales devaient avoir lieu. C’est donc cette seule activité qui sera annulée.

«La Fête aura lieu, on n’a pas de contrainte de ce côté-là. La programmation du jour et du soir sont confirmées, même le spectacle à la place Edwin[-Bélanger] aura lieu. Le seul enjeu est du côté de cette activité complémentaire», rassure Louise Harvey, présidente et directrice générale de Productions Logico. 

«Avec la journée de mardi, on est rassurés. Il y a beaucoup de choses qui ont bougé alors on est bien contents. Tout le monde a travaillé fort et tout le monde a été collaborateurs. On n’est pas resté dans le néant», ajoute-t-elle.

Rappelons que le syndicat des employés de la Commission des champs de bataille nationaux (CCBN) a annoncé lundi avoir transmis un avis de grève à l’employeur vendredi. 

Le syndicat estime que les employés de la CCBN ont une rémunération jusqu’à 42 % plus faible que d’autres employés fédéraux qui effectuent des tâches comparables.

Les négociations achoppent principalement sur la grille salariale. Le syndicat souhaite également que des employés sur appel obtiennent des avantages sociaux et un régime de retraite.

Les employés des Plaines d’Abraham sont responsables de l’accueil, de l’animation et de l’entretien général des plaines d’Abraham ainsi que de son musée, ce qui explique le seul changement effectué pour la Fête du Canada. 

Et le Festival d’été de Québec?

Quant aux organisateurs du Festival d’été de Québec, ils se veulent rassurants. Outre certains éléments de mobilier sur le site qui seront plus complexes à déménager pour la production (tables, lampadaires, etc.), on prévoit très peu d’impacts sur les opérations du Festival. Les festivaliers et les partenaires de l’événement n’ont pas à s’inquiéter.