Annick Papillon.

Grands Voiliers 2017: Annick Papillon s'inquiète

La députée néo-démocrate de Québec Annick Papillon s'est de nouveau inquiétée du temps mis par le gouvernement Harper pour confirmer le financement des Grands Voiliers 2017.
«On attend encore si le gouvernement va financer les Grands Voiliers 2017. Est-ce que le ministre va enfin prendre les intérêts des gens de la belle ville de Québec au sérieux et faire son travail?» a demandé Mme Papillon au député Denis Lebel lors de la période de questions aux Communes.
L'élue du Nouveau Parti démocratique craint de voir les Grands Voiliers à Québec compromis si le gouvernement fédéral ne confirme pas son financement dans le prochain budget, prévu en avril. Cette activité, pour laquelle la Ville de Québec a versé une garantie de 4,6 millions $ à Tall Ships International, est la proposition de l'administration Labeaume à l'occasion des fêtes du 150e de la Confédération canadienne en 2017.
M. Lebel, ministre de l'Infrastructure et lieutenant de Stephen Harper au Québec, a répondu à la députée Papillon en disant être «au travail pour la grande région de Québec et pour toutes les régions de Québec et du Canada». Il a par la suite accusé le NPD d'être centralisateur. «Nous travaillons avec nos partenaires municipaux et provinciaux, plutôt que de centraliser à Ottawa, comme ce parti veut le faire. Ce n'est pas ce que nous voulons.»