Le président et concepteur artistique et la directrice générale des Grands Feux Loto-Québec, Ghislain Turcotte et Isabelle Roy, en compagnie du maire de Lévis, Gilles Lehouillier.

Grands feux Loto-Québec : deux fois plus de sièges réservés [VIDÉO]

Même si elle continue de miser sur la gratuité, l’organisation des Grands feux Loto-Québec a décidé de doubler cette année le nombre de sièges réservés vendus 25 $ pièce pour chacun des six spectacles prévus cet été.

«On croit vraiment au maintien de la gratuité, on ne veut pas aller vers une effigie ou un coût d’entrée. Par contre, les sièges réservés étaient très recherchés, alors on a décidé de les doubler. Au lieu de 200, il y en aura 400, dont 300 au quai 22 à Québec et, nouvellement cette année, 100 au quai Paquet à Lévis», a expliqué Isabelle Roy, nouvellement nommée directrice générale de l’événement après un passage de dix ans comme secrétaire générale du Centre facilitant la recherche et l’innovation dans les organisations (CEFRIO).

Les Grands feux fonctionneront cette année avec un budget de 2 millions $. Trois firmes québécoises spécialisées se chargeront des feux d’artifices pyromusicaux, à savoir Royal Pyrotechnie de Saint-Pie, en Montérégie, le Groupe Fiatlux-Ampleman d’Outremont et FAE Pyrotechnie de Sherbrooke. 

«Nous sommes sur une bonne lancée, tout va très bien depuis le virage participatif de 2017 comparativement à avant, où il n’y avait pas d’offre sur les quais. Nous offrons cette année six soirées thématiques qui débutent dès 18h avec prestations de danse à 21h avant les feux qui débutent à 22h», poursuit Mme Roy. Sébastien Potvin, alias Miss Barbada, se chargera de la musique et les prestations de danse seront dirigées par Nicolas Bégin de Hit The Floor. Les années ‘90, les ann.es ‘50, le ballroom, la musique électro, le country et la valse musette seront à l’honneur pour les événements du 31 juillet et de 7, 14, 17, 21 et 24 août.